Catégories
Résultats d'enquête

Apprendre à s’orienter au collège

« Le parcours Avenir permet aux élèves de la sixième à la terminale de construire progressivement, tout au long de leurs études secondaires, une véritable compétence à s’orienter. « 

https://www.education.gouv.fr/le-parcours-avenir-7598

En complément des entretiens menés auprès des 3e et des lycéens, nous avons communiqué un questionnaire au lycée Blanqui pour obtenir des informations sur la socialisation des élèves à l’orientation au cours de leur scolarité au collège. 44 lycéens interrogés étaient scolarisés dans l’établissement où nous menons l’enquête. 34 d’entre eux ont répondu qu’ils avaient assisté à des séances d’orientation au collège. Nous avons cherché à savoir comment ces séances se répartissaient de la 6e à la 3e. Les réponses au questionnaire montrent que les séances d’orientation sont plus fréquentes ou occasionnelles en classe de 3e qu’en 4e, 5e ou 6e.

As-tu eu des séances d’orientation au collège?NonOui
Collège où se déroule l’enquête (à Saint-Ouen)103444
En classe de 6e ces séances étaient 
Fréquentes (1 ou 2 fois par semaine)1
Jamais30
Occasionnelles (1 ou 2 fois par mois)1
Rares (1 ou 2 fois dans l’année6
(Vide)8
En classe de 5e ces séances étaient
Fréquentes (1 ou 2 fois par semaine)2
Jamais31
Occasionnelles (1 ou 2 fois par mois)2
Rares (1 ou 2 fois dans l’année)4
(vide)6
En classe de 4e ces séances étaient
Fréquentes (1 ou 2 fois par semaine)2
Jamais21
Occasionnelles (1 ou 2 fois par mois2
Rares (1 ou 2 fois dans l’année)12
(vide)7
En classe de 3e ces séances étaient
Fréquentes (1 ou 2 fois par semaine)13
Jamais7
Occasionnelles (1 ou 2 fois par mois)11
Rares (1 ou 2 fois dans l’année)10
(vide)3
Lecture: Parmi les 44 lycéens, 13 déclarent que les séances d’orientation au collège étaient fréquentes en classe de 3e, tandis que 10 estiment qu’elles étaient rares.

Catégories
Résultats d'enquête

L’orientation selon les élèves du lycée professionnel Blanqui

L’une des dimensions du projet de recherche consiste à enquêter auprès des élèves du collège mais aussi des lycées de secteur et de collecter leurs expériences en matière d’orientation scolaire. Le 15 décembre 2020 après-midi une partie des élèves de la classe de 4e B du collège localisé à Saint-Ouen est partie à la rencontre d’élèves de Terminale inscrits dans la filière MSEC (Maintenance des systèmes énergétiques et climatiques). Durant la demi-heure qu’ils ont passé dans l’établissement, ils ont interrogé une douzaine d’élèves de cette filière sur leur parcours scolaire, le choix de la filière et ce qu’ils veulent faire plus tard.

Beaucoup des élèves rencontrés disent ne pas avoir choisi leur orientation.

« On n’a pas trop le choix en fait. Si on m’avait laissé le choix, j’aurais fait un bac S »

Élève de TMSEC, le 15 décembre 2020

Ils disent souvent qu’ils sont arrivés dans ce lycée après avoir beaucoup séché les cours mais aussi car ils n’avaient pas de bons résultats au collège. Beaucoup cherchaient à faire des formations professionnelles en électricité mais il n’y avait plus de places. Après avoir été conseillé par leur professeur principal ou le conseiller d’orientation (aujourd’hui Psychologue de l’éducation nationale), ils ont rejoint la filière MSEC. Au début, ils n’aimaient pas le lycée et la filière. Les élèves de Terminale disent qu’après trois ans au lycée, ils ont fini par aimer.

Les élèves de 4B leur ont demandé s’ils avaient des conseils à leur donner pour leur propre orientation. Les propos tenus par les lycéens consistaient à inviter les collégiens à réfléchir le plus tôt possible, à anticiper, à faire des projets. Ils ont également rappelé aux collégiens qu’il fallait bien travailler pour avoir le choix.

« Tout est dans les notes! Tu peux choisir. C’est comme si c’était la liberté »

Groupe d’élèves du lycée professionnel, le 15 décembre 2020